L’Equipe de France décapitée

Cette année je m’était dit : « pas de préjugés, pas de moqueries, je m’intéresse au foot ». Je crois que je n’ai pas vraiment choisi le bon moment .Mais  je ne vais pas continuer à râler , à dire que le football c’est quand même beaucoup moins bien que le rugby, que l’équipe de France ne sont que des feignasses et qu’il feraient mieux de jouer à la pétanque parce que tout ça je l’ai déjà fait hier soir. Je me suis mis à chercher une autre raison d’avoir sous nos yeux une équipe aussi nulle peu performante (j’ai dit j’arrête les critiques).

Après quelques lectures, j’ai découvert une seule bonne raison : L’Équipe de France n’a pas de chef… Pas de chef, pas de leader, pas de meneur ou pas d’entraîneur vous lui donnez le nom que vous voulez, ce qu’il manque à cette équipe c’est une tête. C’est humain, dans un groupe on a besoin de suivre quelqu’un qui s’impose par lui-même (autorité) ou qui est imposé par un autre (pouvoir), le mieux étant bien sûr d’avoir quelqu’un qui cumule les deux… Dans cette équipe, rien de tout cela, 23 chefs (24 avec domenech) ou plutôt 24 personnes qui cherchent à s’imposer sans vraiment le vouloir. Parce qu’on ne s’impose pas comme leader de l’équipe de France en étant seulement un bon joueur, il ne faut pas attendre que tout le monde « s’écrase » volontairement pour laisser émerger « l’élu », on est français quand même ! Il faut savoir l’ouvrir, montrer les crocs (et s’en servir), ne pas hésiter à éliminer ses rivaux même si ils sont des coéquipiers, tout en nouant des alliances parfaitement utilitaristes, bref être craint avant d’être respecté…Désolé, c’est pas très fleur bleue et ça ne fait pas rêver ceux qui pensent encore que l’équipe de France est et était une bande de copains avec les gentils Zidane ou Platini dans le rôle des grand frères attentionnés mais malheureusement c’est comme ça que ça marche depuis bien longtemps.

Pour en revenir à notre triste épopée africaine, c’est bien le problème qui s’est posé, personne n’a voulu prendre le costume du grand méchant ou personne n’a été assez intelligent pour le faire habilement. Tout le monde a voulu jouer les sauveurs à sa manière, pour devenir tout de suite une hypothétique idole… Si quelqu’un s’était imposé de manière forte, il serait sans doute devenu un « monstre » pendant quelques temps, mais ne vous y trompez pas, il ne suffit  pas de grand chose pour transformer un monstre en héros en ces temps qui courent (et réciproquement)… Alors voilà, les joueurs français sont orgueilleux certes, mais personne n’a été assez intelligent pour être méchant le temps de s’imposer comme chef…

Bon je vais m’arrêter là dans mon éloge de la méchanceté, sinon vous aller croire que c’est mon rêve… Le chef qui s’impose seulement par son exemple et sa personnalité est bien meilleur et digne d’admiration. Mais je n’admire pas Zidane et pourtant il était un grand leader de l’Equipe de France, allez savoir pourquoi…

PS : Je comprendrais aisément que vous vous disiez : « On s’en fout c’est du foot ! » Vous n’auriez d’ailleurs pas tout à fait tort…

Publicités

A propos legambrinus

Buveur de bière extrémiste, Optimiste intégriste, Terroriste Papiste... et plus si affinité
Cet article, publié dans Actualité, Sport, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s