God save the Pope

Benoit-XVI-Mea-Culpa-en-AngleterreEn temps normal, mon affection pour tout ce qui est anglais n’est pas vraiment quelque chose qui me caractérise. Ma passion rugbystique et ma famille de marins n’arrangeant certainement pas les choses… Seule la passion pour la bière me rapproche un peu de cette nation qui n’en est pas la reine mais qui possède quand même de sérieux atouts qu’ils me restent encore à approfondir. Mais ce week-end, je dois bien avouer que j’ai eu envie d’être anglais.  Eh oui, c’est incroyable et il fallait une sacrée raison : Le Pape. Encore lui, me direz-vous… Je suis sans doute un papiste incorrigible avec un à priori complètement acquis à sa cause mais à chaque fois il m’impressionne. Ce week-end j’ai rêvé d’être en kilt en Ecosse, au Westminster Hall à côté de Thatcher et dans la foule de Hyde Park et de Birmingham pour voir et écouter un Benoît XVI édifiant, impressionnant de courage dans un voyage aux allures de marathon.

Revenons quelques jours en arrière… On craint le pire pour ce voyage. Outre-Manche, rien ne va plus, personne ne veut payer la venue du Pape mais c’est un véritable scandale d’organiser des messes « payantes » (on peut ne pas être d’accord et c’est mon cas, mais les critiques les plus virulentes ne provenaient pas de personnes voulant y aller), le pape est rétrograde, haït les homosexuels, est un dangereux criminel anti-capote, et, surtout, il protège les prêtres pédophiles. Bref, c’est un monstre (forcément, vous dirait Alain Minc, il hérite du nazisme). Là bas, pas de crise des Roms pour le faire passer pour un sympathique militant du parti socialiste. Bref, du côté des médias anglo-saxons on est en pleine forme pour démontrer que le monde entier ne supporte plus ce nouveau tyran inhumain. Pour parler « d’jeun’s », il va se prendre le « vent » de sa vie et l’Eglise Catholique avec.

En fait de vent, c’est une toute autre brise qui a soufflé sur ce voyage… J’espérais  secrètement que le Pape allait, une bonne fois pour toutes,  donner une bonne leçon à ces anglais bornés et progressistes à souhait (vive les préjugés français…) et leur dire à sa façon que la foi catholique c’est avec lui ou pas du tout. Un peu comme les disciples attendait de Jésus qu’il les débarrasse des romains, j’attendais que Benoît XVI envoie les médias et leurs brebis fidèles dans les roses. Et comme d’habitude, il m’a eu. Au lieu d’hausser le ton il l’a baissé, au lieu d’accuser il a accueilli, au lieu de blâmer il a remercié. Comme j’ai pu le lire sur Twitter à la fin de son voyage « Nous avons découvert le Pape non pas à travers les journaux ou la télévision mais comme il est réellement ». En lisant ou en suivant ses déclarations en direct (vive la technique), c’est aussi ce que j’ai observé : un pape authentique.

Il a abordé les principaux thèmes qui lui tiennent à coeur sans détours et en vérité mais avec la douceur qui le caractérise et qui me marque toujours autant. Tout d’abord il s’est beaucoup exprimé sur l’unité de l’Eglise et les relations avec l’Anglicanisme; sans nier les difficultés du dialogue mais en ouvrant grand les portes du dialogue et de la réconcilliation. On peut dire qu’il n’a pas fait grand chose de plus que de la diplomatie mais j’ai vu surtout un pape sincère dans son désir d’unité et allant à la rencontre des dignitaires anglicans avec une chaleur et une fraternité rayonnante. Comme il l’a rappelé, l’unité des chrétiens avance plus par l’amour fraternel et la prière commune que par le strict débat théologique (§ 3). Ensuite, il s’est saisi avec courage du dossier pédophile, n’hésitant pas à en parler plusieurs fois en termes concrets dès la conférence de presse dans l’avion ou en rencontrant longuement en privé des victimes par exemple. J’ai beaucoup aimé aussi son discours devant le parlement anglais, plein de finesse, maniant parfaitement le verbe pour rappeler fermement aux lords certains principes incontournables mais dans une charité et un respect dont certains pourraient bien s’inspirer… Enfin, il n’a pas manqué (et on s’y attendait…) de se référer sans cesse et de manière très personnelle au cardinal Newman, insistant non pas sur sa fidélité au dogme catholique ou au pape mais sur l’importance de la conscience, le rôle des laïcs, le caractère public de la religion, l’oecuménisme et finalement sur son rôle de prêtre et de guide des âmes lors de la messe de béatification.

Il n’a bien sûr pas oublié les jeunes en leur donnant quelques pistes newmaniennes lors de la veillée qui m’ont particulièrement plu (trois derniers §). Le sens du service particulier dans l’Eglise demandé par le Christ à chacun d’entre nous rend la foi et la pratique religieuse à la fois pleinement universelle et profondément personelle. A l’image de celui qu’il a béatifié, le Pape a superbement mis en application la belle devise du Cardinal : Cor ad cor loquitur (le coeur parle au coeur).

NB : Le talentueux Lemessin nous livre un résumé bien plus professionnel du voyage par ici


Publicités

A propos legambrinus

Buveur de bière extrémiste, Optimiste intégriste, Terroriste Papiste... et plus si affinité
Cet article, publié dans Actualité, Catho, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour God save the Pope

  1. NM dit :

    God save the Pope !! Très bon…
    Petite remarque en passant, Cor ad cor loquitur est une citation reprise de saint François de Sales.

  2. René de Sévérac dit :

    Eh bien. Je suis moi aussi parmi les inconditionnels de Benoit.
    J’en suis parfaitement étonné. Il faut dire que les critiques -souvent absurdes – nous avaient forcé à l’adhésion inconditionnelle.

    J’ai suivi la plupart des temps forts en direct sur Kto et j’en suis ravi.
    J’avais relégué dans mes souvenirs d’enfance les « gesticulations » à base d’encens.
    Et bien, ça ne m’a pas heurté … peut être un peu de nostalgie.

    Quant à la prédication (et les textes en général) c’était parfait,
    mais vous le dites mieux.
    Vive BENOIT XVI.

  3. legambrinus dit :

    Ravi de voir que ma « papicité » n’est pas une lubie personnelle ! 🙂
    Merci !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s