A Propos

Gambrinus est un personnage légendaire des Flandres qui est le symbole des amateurs de bière et de la joie de vivre propre à cette région. Il figure souvent dans les célèbres défilés de Géants du Nord de la France. Il a bien sûr donné son nom à de nombreux bars, bières et autres estaminets flamands. Pour en savoir plus, Wikipédia est (comme toujours) votre ami…

Je tente de me montrer à la hauteur de ce personnage à qui je ressemble particulièrement en ce qui concerne mon goût pour une certaine boisson houblonnée ainsi que mon attachement à la bonne humeur quotidienne. Je me réserve quand même le droit de pousser quelques petits coups de gueule parce que quelquefois ça fait du bien!

En dehors de ça, je suis un drôle d’individu qui fréquente très régulièrement avec bonheur les pubs et… les églises !

Étant donné mon noviciat notoire en matière d’écriture blogatique, je suis preneur de tout bon conseil en ce qui concerne la forme du blog ou la manière d’écrire. Pour le fond, vous savez déjà que tous les commentaires sont bienvenus ! (dans la mesure, où on respecte les autres… évidemment !)

Bonne lecture !

Ah oui, si vous n’aimez pas la bière, ou les églises ou même les deux… Je vous plains mais vous êtes bien sûr aussi les bienvenus !

Publicités

4 commentaires pour A Propos

  1. Ségo dit :

    Cher Gambrinus,

    N’étant pas accro du système, c’est drôlement rare que je me permette une remarque sur un blog visité à la va-vite entre midi et deux, histoire de se détendre l’esprit avant le retour dans le vaste monde..
    Cela dit, là, je cède à la tentation, pour ne glisser que deux petits mots : le premier, merci, le second, continuez!

    Allez non, j’en rajoute un peu.
    Pourquoi ai-je été séduite?
    Parce que j’aime la réflexion, de manière générale, et les gens qui l’entretiennent sans pédanterie.
    Parce que j’aime le bon esprit.
    Parce que, idéaliste catho – comme vous, si j’ai bien compris.. – j’aime quand elle repose au moins en partie sur notre spiritualité. Cela fait du bien, dans un monde débattant à tout va, de retourner aux sources de temps à autres, et pour une fois autre part que sur nos bancs d’église le dimanche.
    Parce que je partage parfaitement votre optimisme volontaire et résolu. Cette attitude, je l’appelais encore il y a quelques années la « naïveté choisie » – parce que j’avais 17-18 ans, que je n’avais pas envie de céder à la dépression ambiante, que l’on avait de cesse de me dire que cet optimisme était déplacé et irréaliste..qu’à cela ne tienne, pourvu que l’espérance demeure, j’assume sciemment cette naïveté que l’on me reproche, cela aura au moins l’avantage d’un gain de crédibilité! Je vois ici que je ne suis pas seule dans cette ferme résolution, le bon Dieu n’y est pas pour rien je suppose, et ça fait bien plaisir de croiser d’autres heureux dans les ténèbres de la sinistrose ^^..
    Parce que cela fait un bien fou de lire les brèves d’un catho ni hyper-mystique, ni hyper-tra, ni extatique, ni cantonné dans un petit milieu, incapable de mettre le nez dehors de peur de rencontrer un « beauf » ou un « païen » (dix-mille guillemets au moins), parce qu’on a beau adorer le Christ sauveur de tous les hommes, ceux-là, on les Lui laisse, hein! Incohérence, quand tu nous tiens..la mienne n’est pas parfaite, la vôtre sans doute pas non plus, mais on essaye d’y tendre, et inch’Allah (si vous me permettez l’expression..j’aime les pavés dans la mare, désolée..)!
    Parce que j’en ai plus qu’assez des râleurs et des professionnels du scandale dès qu’il s’agit – et en particulier dans le monde catho – de discuter société, politique, économie, éducation..et que j’ai le sentiment que vous cherchez davantage à aborder sans détour les problèmes de notre temps, tout en forgeant l’espérance comme attitude de combat dans un monde qui n’a jamais été facile, mais qui mérite que l’on s’attelle, générations après générations, à la tache de le rendre meilleur quoiqu’il arrive, et ce si possible avec le sourire (quand on peut! C’est un embryon de médecin – 7ième année – qui vous parle, ce n’est pas toujours possible – mais ceux qui le peuvent, qu’ils le fassent!)
    Parce que je n’aime pas la bière – sauf quand elle est coupée de grenadine ou de pêche, la version à la violette n’étant pas mauvaise non plus, très fraîche, et servie sur une terrasse de café avec un bon groupe de joyeux – mais que l’idée est fun :-).

    Bref, j’étais déjà de bonne humeur, mais vous avez renforcé ce penchant, autant que je vous le dise, ça ne coûte rien et ça fait plaisir.
    Je repasserai sans doute vous lire – voire causer un brin, si je me sens d’attaque.

    Bon vent l’ami!

    • legambrinus dit :

      Que dire d’autre que… merci !
      Ah si quand même, mettre du sirop dans la bière c’est… comment dirais-je… non je ne dirais rien ! Je n’en pense pas moins… Oui je suis un intégriste en matière de bière, et je l’assume très volontiers 🙂

      • Ségo dit :

        Héhé – bizarrement, voilà une remarque qui ne m’étonne guère de votre part..je dirais même plus, je l’attendais en fait!Bah oui, il fallait bien que je termine par un peu de provoc, on ne peut pas être d’accord sur tout 😉

  2. Nick dit :

    Allez non, j’en rajoute un peu.
    Pourquoi ai-je été séduite?
    Parce que j’aime la réflexion, de manière générale, et les gens qui l’entretiennent sans pédanterie.
    Parce que j’aime le bon esprit.
    Parce que, idéaliste catho – comme vous, si j’ai bien compris.. – j’aime quand elle repose au moins en partie sur notre spiritualité. Cela fait du bien, dans un monde débattant à tout va, de retourner aux sources de temps à autres, et pour une fois autre part que sur nos bancs d’église le dimanche.
    Parce que je partage parfaitement votre optimisme volontaire et résolu. Cette attitude, je l’appelais encore il y a quelques années la « naïveté choisie » – parce que j’avais 17-18 ans, que je n’avais pas envie de céder à la dépression ambiante, que l’on avait de cesse de me dire que cet optimisme était déplacé et irréaliste..qu’à cela ne tienne, pourvu que l’espérance demeure, j’assume sciemment cette naïveté que l’on me reproche, cela aura au moins l’avantage d’un gain de crédibilité! Je vois ici que je ne suis pas seule dans cette ferme résolution, le bon Dieu n’y est pas pour rien je suppose, et ça fait bien plaisir de croiser d’autres heureux dans les ténèbres de la sinistrose ^^..
    Parce que cela fait un bien fou de lire les brèves d’un catho ni hyper-mystique, ni hyper-tra, ni extatique, ni cantonné dans un petit milieu, incapable de mettre le nez dehors de peur de rencontrer un « beauf » ou un « païen » (dix-mille guillemets au moins), parce qu’on a beau adorer le Christ sauveur de tous les hommes, ceux-là, on les Lui laisse, hein! Incohérence, quand tu nous tiens..la mienne n’est pas parfaite, la vôtre sans doute pas non plus, mais on essaye d’y tendre, et inch’Allah (si vous me permettez l’expression..j’aime les pavés dans la mare, désolée..)!
    Parce que j’en ai plus qu’assez des râleurs et des professionnels du scandale dès qu’il s’agit – et en particulier dans le monde catho – de discuter société, politique, économie, éducation..et que j’ai le sentiment que vous cherchez davantage à aborder sans détour les problèmes de notre temps, tout en forgeant l’espérance comme attitude de combat dans un monde qui n’a jamais été facile, mais qui mérite que l’on s’attelle, générations après générations, à la tache de le rendre meilleur quoiqu’il arrive, et ce si possible avec le sourire (quand on peut! C’est un embryon de médecin – 7ième année – qui vous parle, ce n’est pas toujours possible – mais ceux qui le peuvent, qu’ils le fassent!)
    Parce que je n’aime pas la bière – sauf quand elle est coupée de grenadine ou de pêche, la version à la violette n’étant pas mauvaise non plus, très fraîche, et servie sur une terrasse de café avec un bon groupe de joyeux – mais que l’idée est fun .

    +1

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s